Mon Equipement

Le 114/900 :

              C'est un petit Perl Vixen NP 114 / 900 datant de 1998, lequel n'étant pas très encombrant me permet de le "trimbaler" aux quatres coins de la Réunion.

            De la nuit passée au volcan de la Fournaise à 2400 m, pour l'éclipse de lune de juillet 2000, (chaud le jour et froid la nuit),  au Maïdo à 2000 m prêt pour l'éclipse de soleil du 21 août 2001, en restant chez soi au bord de la piscine, quoi de mieux.

La Motorisation :

               Celle ci est faite maison.

               Pour la partie mécanique :

                       - un moteur pas à pas de lecteur de disquettes 5", (on en trouve encore),

                       - un réducteur, roue, vis sans fin et engrenage (ref conrad :0236 950-14) de rapport 40, associé à

                               une seconde réduction de rapport 2 (engrenage d'une cloche d'embrayage de modèle réduit 1/7)

     

                Pour la partie éléctronique, j'ai repris l'excellent circuit de S BERTORELO, mais modifié en utilisant un SAA1027 en lieu et place du SAA1042 qui n'existe plus.

                Résultat garanti pour un coût ridicule.

                Le schéma électronique, la face1 du circuit, la face2 du circuit, l'implantation des composants, la liste des composants.

   

Le SN10" MEADE LXD55 :

                Le compromis qualité optique et le coût m'ont orienté vers ce choix, connaissant dès le départ certains défauts tels que la limite de la monture par rapport à la taille du tube. Néanmoins, ayant adapté tout de suite la fixation du 114/900 sur la monture Meade, et compte tenu de la qualité de son optique, cela m'a permis d'avoir tout un équipement polyvalent, plus ou moins transportable. En y rajoutant le choix des trois caméras (vidéo, quickcam et LPI), le pc portable avec les logiciels de base (astrosnap, k3ccdtools, registax, ...) ainsi que les outils de cartographie et de pilotage du goto (carte du ciel), il y a de quoi s'occuper de longues heures.

L'Imagerie :

                Là aussi le but était pour un coût minime de pouvoir aussi bien faire de la photo, que de l'acquisition avec une webcam, les adaptateurs devant être universels, et ne pas entrainer de modification irréversible des matériels.

               Une fois de plus l'éternelle boite de pellicule 24x36 fait merveille.

               Pour le CANON EOS, en projection au foyer, une boite de pellicule, une collerette en circuit epoxy 16/10, un peu d'araldite et le tour est joué.

Adaptateur pour Canon EOS

                Pour la Webcam, en l'occurence une Quickcam Express, la pièce maîtresse est un couvercle de boîte de pellicule associé à un raccord de robinet !!!!. Celui-ci venant se visser sur le boitier même, en lieu et place de l'objectif de quikcam, le passage de l'un à l'autre devient instantané, le filetage original n'étant pas touché. Attention, pour que l'objectif original puisse se dévisser complètement, il est nécessaire de limer la butée intérieure.

             

             Pour la micro caméra vidéo, achetée chez Sélectronic, un bouchon de boitier de pellicule percé me permet d'avoir le même type de montage que pour la quikcam.

             Du fait de la différence de taille des capteurs 2 x 3 mm pour la Quikcam, et 5 x 7 mm pour la micro caméra, j'ai taillé deux entroises de longueurs différentes pour la projection sur oculaire, en l'occurence le 12 mm ortho livré d'origine.

En utilisation il m'est possible à loisir d'utiliser l'une ou l'autre adaptation sur l'oculaire du téléscope.

L'Adaptation Photo :

              Du fait de la petite taille des capteurs, la seule solution pour avoir la lune ou le soleil en champ complet est l'adaptation sur les téléobjectifs 35/85 ou 75/300 de l'appareil photo.

              Solution trouvée, à partir d'un bouchon protecteur, percer en son centre une ouverture permettant l'adaptation du raccord principal de la quikcam, et collage de celui-ci sur une équerre en aluminium qui se visse sur le téléscope.

               A ce jour il me reste à faire un support réglable  fixé sur la queue d'aronde du chercheur me permettant de régler de manière fine l'alignement des deux axes optiques du tube et du téléobjectif.